TOITURE VÉGÉTALISÉE

 Toiture végétalisée | Architecte paysagiste

Intégration dans le paysage genevois

De plus en plus répandue dans les milieux urbanisés tel que Genève, la toiture végétalisée associe esthétique et écologie. Véritable construction durable, le toit vert ou toit végétalisé peut être imposé par l’Office Cantonal de l’Agriculture et de la Nature (OCAN) dans le cadre des montants compensatoires à Genève. Qu’il s’agisse de collectivité, d’équipement public ou d’aménagement privé l’architecte paysagiste Loïc Maréchal vous accompagne dans l’intégration de toiture végétalisée dans vos demandes d’autorisations de construire dans le canton de Genève.

Composition d’une toiture végétalisée

La toiture végétalisée est un aménagement durable conçu sur des sites de culture artificiels (toiture d’un garage, toiture d’une maison, toiture d’un immeuble ou dalle de parking) souvent imperméables. Des végétaux adaptés aux conditions de culture urbaine sont plantés dans un substrat pour toiture (mélange de terre, terreau et pouzzolane). Pour assurer la protection de l’étanchéité du bâtiment, une protection anti-racinaire est mise en place sous le substrat. Enfin, une couche de drainage (gravier roulé ou natte de drainage) assure l’évacuation des eaux de pluie. L’architecte paysagiste Loïc Maréchal conçoit la toiture végétalisée adaptée à vos besoins et usages. La toiture végétalisée intensive associée à une profondeur de substrat importante est le plus susceptible de devenir un véritable jardin de toit et à accueillir des plantations classiques. Le toit semi-intensif est aménagé autant pour son esthétique que sa fonctionnalité. Le toit extensif est lui associé à une faible profondeur de substrat. L’utilisation d’une communauté végétale spécifique (sédum) est alors requise.

Avantage d’une toiture végétalisée

Outre leur aspect esthétique, Loïc Maréchal imagine des toitures végétalisées durables dont les avantages sur l’environnement et la biodiversité sont nombreux. Les toits végétalisés ont la capacité de retenir et d’absorber les eaux de pluies et ainsi de décharger les réseaux d’eaux pluviales. Véritable isolant, le toit vert régule la température de vos bâtiments en retenant la chaleur l’hiver et la fraîcheur l’été. Les toitures végétalisées réduisent la pollution urbaine en absorbant les gaz à effet de serre par la végétation. Enfin, Loïc Maréchal architecte paysagiste conçoit des toitures végétalisées riches en biodiversité comme de véritables refuges pour la faune et la flore de Genève.